Réflexions sur Toastmasters et expression de soi

Mel Dodd-Moher
VP PR Stittsville Toastmasters Club

J’ai rejoint Toastmasters en mai de cette année – un débutant, au vrai sens du mot. Mes motivations pour me joindre à Toastmaster étaient similaires à beaucoup d’autres: je manquais de confiance en moi pour parler devant des groupes.  J’étais très passive dans la communication de mes besoins, et l’idée de faire un discours improvisé lors d’une réunion me faisait vivre un cauchemar. Je savais donc intuitivement que Toastmasters était l’endroit idéal pour moi. – et je n’ai pas été déçu.

Cependant, dans le but de mieux prendre conscience de moi-même, j’ai récemment commencé à réfléchir sérieusement à mon «pourquoi» d’être dans ce programme. La psychologie nous dit que les émotions mènent à l’action et si je devais choisir une émotion qui me pousse à continuer, je dirais que c’est de la frustration. Mais la frustration de quoi exactement? Vous n’êtes pas un orateur très compétent? Certes, mais il y a beaucoup de compétences qui me manquent et qui ne me dérangent pas tellement. L’incapacité d’influencer les autres comme certains de mes amis les plus charismatiques? Cela semble également bénéfique, en particulier sur le plan professionnel, mais cela ne résonne pas non plus complètement. Et c’est donc là que j’étais resté coincé dans ma réflexion jusqu’à récemment, lorsque j’ai eu une conversation avec un ami sur l’expression de soi.

Maintenant, l’expression de soi n’est pas un terme auquel j’avais beaucoup réfléchi jusqu’à présent. Une source le définit comme «l’expression ou l’affirmation de sa propre personnalité, comme dans la conversation, le comportement, la poésie ou la peinture». C’est la capacité de nous partager avec les autres, et dans le contexte de Toastmasters, c’est notre capacité à le faire spécifiquement par le biais de la parole. En théorie, une idée assez simple. Mais combien d’entre nous montrent vraiment qui ils sont, sans vergogne et sans condition, jour après jour? Surtout dans un monde où les campagnes de marketing d’entreprise sans fin nous inondent d’idées sur qui ils pensent que nous devrions être, plutôt que de célébrer qui nous sommes.

Je n’écris pas cela pour être pessimiste. J’attire l’attention sur cette idée pour illustrer ma réalisation d’une valeur encore plus significative de Toastmasters. Ma prise de conscience que la vraie raison derrière ma frustration dans la communication orale n’est pas un simple besoin motivé par l’ego d’exceller en tout. C’est une incapacité à s’exprimer dans une conversation de manière significative et honnête; une incapacité à représenter avec précision qui je suis à ceux qui m’entourent; une incapacité à faire voir mes intentions et mes motivations; en fin de compte, une incapacité à se sentir compris comme un être humain. Et quoi de plus important que ça?

Je me rends compte en écrivant ceci que cela peut sembler une sémantique pour certains. Cette expression de soi n’est qu’un terme plus récent et plus brillant pour ce que nous savons déjà. Et c’est peut-être le cas. Mais quel est le but de Toastmasters sinon d’affiner constamment l’outil du langage pour mieux communiquer nos pensées et nos sentiments? Pour moi, le terme «expression de soi» fait un tout petit peu mieux.

Comments 2

  1. Quel beau texte qui devrait être publié par tous les clubs. Mel, tu es capable de t’exprimer à l’écrit d’une manière remarquable. Je n’ai pas de doute que tu vas réussir un jour à l’exprimer à l’oral afin que tout le monde voit ton potentiel. Merci pour ce texte, c’est mon rayon de soleil pour la journée.

  2. Merci beaucoup pour les beaux mots, Philippe! Cela me réjouit de savoir que j’ai atteint le coeur de quelques-uns! 😀

Laisser un commentaire